022 786 14 86du lundi au samedi
Paris16:41
Papeete04:41
  • Version française
  • Version Suisse
Partager
Demande de devis PACMon compteContactBons plans
Vous êtes ici :
Accueil > Destinations > Pacifique Est > Iles Pitcairn > Guide de voyage : Pitcairn > Les révoltés du Bounty

Les révoltés du Bounty

Histoire de l’épopée et de la mutinerie du Bounty

Pitcairn est avant tout connue pour son histoire, et notamment pour l’épopée du navire HMS Bounty. Adaptée au cinéma et racontée par Jules Verne dans l’un de ses romans, l’épopée des Révoltés du Bounty fascine depuis des décennies.

Le HMS Bounty

Les Révoltés du Bounty

Si son nom ne vous dit rien, en voici les grandes lignes. L’histoire débute en 1787 en Angleterre : embarqué à bord du navire HMS Bounty, un équipage anglais de 45 hommes doit se rendre à Tahiti, pour collecter des plants d’arbres à pain. La traversée jusqu’en Polynésie est longue et difficile : l’exigence du capitaine William Bligh provoque de nombreuses tensions à bord. Le navire arrive malgré tout à Tahiti en 1788. Les matelots apprécient tant la douceur de vivre, qu’ils décident de rester plusieurs mois sous les cocotiers. Plusieurs d’entre eux rencontrent des femmes tahitiennes dont ils tombent amoureux.

Le canon du HMS Bounty

En avril 1789, le HMS Bounty repart finalement de Polynésie en direction de l’Angleterre. Après 3 semaines de navigation, le second capitaine, Fletcher Christian, ainsi que 8 autres matelots, décident de se révolter. Le capitaine Bligh et 18 marins fidèles sont alors laissés à la dérive, à bord d’une petite chaloupe. Les mutins, à bord du Bounty, retournent à Tahiti, avant de partir à la recherche d’une île déserte où ils pourraient se réfugier sans être retrouvés. Après avoir navigué plusieurs mois au large des îles Cook, de Tonga et de Fidji, l’équipage atteint finalement Pitcairn en Janvier 1790.

Le HMS Bounty

C’est donc sur l’île Pitcairn que se sont installés les 9 membres d’équipage ainsi que 18 Tahitiens (6 hommes et 12 femmes). Le navire est brûlé, afin d’éliminer toute trace de leur présence sur cette île non répertoriée.
À leur arrivée, les mutins se sont construit des cabanes en bois et en feuilles. Très vite, les Tahitiens sont traités comme des esclaves par les Anglais. Les premières années de cohabitation sont alors rythmées par les révoltes et les meurtres entre les hommes de l’île. En 1794, il ne restait plus que 4 Anglais, 10 femmes et plusieurs enfants. Les années qui ont suivi ont été plus paisibles, jusqu’à ce que l’un des hommes réussisse à distiller de l’alcool à partir de plantes et de racines.

Tombe de John Adams à Pitcairn

C’est seulement en 1808 qu’un bateau américain débarque par hasard sur Pitcairn. Il ne reste plus qu’un seul mutin : John Adams. Il est accompagné de 10 femmes tahitiennes et d’une vingtaine d’enfants.
Aujourd’hui, cette histoire est encore omniprésente aux Iles Pitcairn. Chaque 23 janvier, date commémorative de l’incendie du Bounty, les habitants de Pitcairn célèbrent l’évènement. Certaines parties du Bounty peuvent encore être observées en plongée sous-marine, au large de l’île. Il est aussi possible de se recueillir sur la tombe de John Adams, dernier survivant des mutins du Bounty.

Les révoltés du Bounty
5 / 5 sur 1 vote(s)

Le saviez-vous ?

@@right_legende@@Les révoltés du Bounty

Pitcairn est avant tout connue pour son histoire, et notamment pour l’épopée du navire HMS Bounty. Adaptée au cinéma et racontée par Jules Verne dans l’un de ses romans, l’épopée des Révoltés du Bounty fascine depuis des décennies.

Idées découvertes

Dark Sky Sanctuary

Le ciel étoilé à Pitcairn

En 2019, l’archipel a été inclus dans la liste des réserves de ciel étoilé par l’International Dark Sky Association. Le gouvernement de Pitcairn l’a baptisé « Mata Ki Te Rangi » signifiant Les yeux qui regardent le ciel. C’est le premier archipel au monde à avoir été répertorié par l’association. En effet, de par leur isolement en mer et l’absence de pollution lumineuse aux alentours, l’observation des étoiles y est remarquable.